Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Liquidation des actifs d'Aveos

20 mars 2012

Quelque 1600 employés perdent leur emploi dans la grande région de Montréal à la suite de l'annonce d'Aveos de se placer sous la Loi de la protection de la faillite. Cette société de maintenance d'avion accuse son principal client, Air Canada, d'avoir réduit le nombre de contrats à son sous-traitant, lui faisant perdre 16 millions dans les deux derniers mois.

La Loi sur la participation publique au capital d'Air Canada, adoptée en 1988 lors de la transformation de cette société d'État en compagnie privée, stipule qu'Air Canada doit « maintenir les centres d'entretien et de révision dans les villes de Winnipeg et Mississauga et dans la Communauté urbaine de Montréal ». Selon le syndicat des employés d'Aveos, Air Canada, en diminuant son offre de contrats, contrevient ainsi à la loi. Des recours juridiques pourraient être entamés contre le transporteur aérien. Le syndicat demande également à Ottawa d'intervenir, mais le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, a déjà soutenu qu'il ne le ferait pas. À ses yeux : « Il s'agit d'une décision d'affaires prise par une entreprise privée. » Aveos était sous le respirateur artificiel depuis plusieurs années. En 2010, en faisant de ses créanciers des actionnaires, la compagnie avait réussi à diminuer ses dettes de 800 à 75 millions. Mais le fait que le principal client d'Aveos - 90 % de ses contrats - soit Air Canada la rendait très dépendante du transporteur aérien. Ce dernier refuse cependant toute responsabilité devant la fermeture de son sous-traitant et a offert un prêt d'urgence de 15 millions.


En référence: La Presse, 20 mars 2012, cahier affaires, p. 1. http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/345485/fermeture-d-aveos-coup-dur-pour-l-aeronautique; http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2012/03/20/001-aveos-air-canada-mardi.shtml



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke